L’Afrique face aux déchets plastiques

Le 05 juin, le continent africain comme le  reste du monde célèbre la Journée Mondiale de l’Environnement. Cette année, « Combattre la pollution plastique » est le thème qui a été choisi. Même s’il est vrai que la lutte contre le phénomène des  bouteilles plastiques constitue un réel défi pour l’humanité. Il n’en demeure pas moins que cette thématique ne concerne pas uniquement ce type de déchets. En effet, en plus des bouteilles plastiques, il existe des déchets plastiques comme les bacs à ordures, les sacs en plastiques, les tissus, les tuyaux et bien d’autres.

Cet article illustre la typologie des déchets plastiques ainsi que  leurs impacts sur l’homme et les écosystèmes (biotope et biocenose).

Les deux grandes familles des plastiques

Obtenues à partir de la transformation du pétrole ou du gaz naturel, les matières plastiques peuvent être classées en deux grandes familles en  fonction de leurs propriétés physico-chimiques :

Les thermoplastiques 

Ce sont des plastiques recyclables et régénérables. Ils se ramollissent sous l’effet de la chaleur et durcissent sous l’effet du refroidissement. Cette action de ramollissement et de solidification peut se répéter plusieurs fois sans risque de perte des propriétés thermoplastiques de ces matériaux. c’est pourquoi ils sont qualifiés de matières plastiques réversibles.  On distingue plusieurs sous familles des thermoplastiques cités ci-dessus avec des illustrations de leurs usages :

Polystyrène (PS) : utilisé pour le mobilier, les emballages, jouets, pots de yaourts…

Polyéthylène base densité (PEBD) : Pour des produits souples tels que les sachets, pots de Yaourt, Bouteilles souples, la liste n’est pas exhaustive

Polyéthylène haute densité (PEHD) : Utile pour la fabrication des objets rigides comme les bacs à ordure, les tuyaux…

Polychlorure de vinyle (PCV) : très utile dans l’industrie de l’ammeublement et du batiment, pour des emballages alimentaires, des boites de margarine, des bouteilles…

Polyamide (PA) : pour la confection des tapis, des pièces de robinets et des Textiles comme les lingeries…

Polypropylène (PP) : utilisé pour des pièces automobiles comme les tableaux de bord et le pare choc, le mobilier (moquette, table de jardin)  et pour des boites très rigides

Comme vous pouvez le constater les thermoplastiques sont très utiles pour la fabrication des emballages de toutes sortes.

Les thermodurcissables

Les thermodurcissables sont des matières plastiques perdant leur élasticité sous l’effet de la chaleur et lors du refroidissement, elles atteignent un état solide irréversible.  Comme exemple d’objets plastiques formés à partir des thermodurcissables nous avons :

Les matelas, chaussures ski, sièges de voiture qui appartiennent à la sous famille des Polyuréthannes (PUR)

Les coques de bateaux, piscines et textilles comme le tergal qui sont des Polyesters insaturés (UP)

Les plans de travail, revêtements de décoration, des ustensiles de cuisines etc appartenant à la sous famille des Aminoplastes (MF)

Les fers à repasser, téléphones, postes de radio qui sous de la sous famille des phénoplastes (PF).

Impacts des plastiques sur l’environnement, la santé et l’économie des pays Africains

Du fait de leur longue durée de vie avant dégradation complète, les déchets plastiques sont très nocifs pour l’Afrique.

Impacts environnementaux

Pollution océanique : l’impact des déchets plastiques sur l’océan semble être la plus visible des pollutions plastique de nos jours. En effet, selon l’encyclopédie de l’environnement, « On estime que chaque minutes 80 à 120 tonnes de déchets finissent en mer ». cette accumulation des déchets dans l’océan a donnée naissance à amas océanique de déchets que l’on appelé le septième continent et que j’avais nommée Rudopolie dans un des mes articles. Ces déchets n’arrivent pas là de manière anodine dans nos océans, en effet nous rejetons chaque jour des déchets dans les rivières et fleuves puisque les océans constituent les exutoires de ces fleuves ces déchets vont s’y déposer.

Pollution atmosphérique et  du sol : Par combustion, les matériaux toxiques que l’on retrouve dans les déchets plastiques se retrouvent dans l’atmosphère. Comme signalé plus haut, les déchets sont obtenues à partir des combustibles fossiles et du pétroles éléments très toxiques. Ces derniers ont également un impact très nocif sur le s sols lorsque ils  sont enterrés.

Impact sur la biodiversité : Dans les océans comme sur la terre ferme, les animaux confondent très souvent les sachets plastiques aux aliments. Ils avalent ces derniers et ceux-ci les étouffent. C’est le cas des tortues de mers qui, aujourd’hui sont classées par l’UICN comme espèces en danger.

Impact sur la santé 

Les matières plastiques ont non seulement un impact directe sur la santé mais également un impact que nous pouvons qualifier d’indirecte à travers les pollutions. En effet étant constitués de macromolécules et de produits issues de la transformation du pétrole, du gaz naturel ou d’autres matières, lors de leur utilisation et transformation ces éléments se dégradent ou s’échappent. Les conséquences sur la santé sont donc multiples.

Le paludisme : A Yaoundé, comme dans de nombreuses villes africaines, les déchets plastiques obstruent les cours d’eaux ce qui entraîne  des inondations par ci et la stagnation des eaux par l’eau. ces derniers constituent donc des milieux propice à la prolifération de l’anophèle femelle, vecteur du paludisme.

Les problèmes digestifs : En outre, les emballages plastiques ont remplacé les feuilles de banane et de plantes pour la confection de nombreux plats locaux. Egalement pour l’emballage des repas dans les restaurants. De tels actes sont susceptibles de causer des troubles digestifs car lorsque les matières plastiques chauffent, il se dégage certaines substances toxiques.

Les maladies cardiovasculaires : La fumée produite lors de l’incinération des matières plastiques  contient de nombreuses dioxines cancérigènes. Lorsque ces derniers sont inhalées, elles s’attaque aux poumons et autres organes. Chez l’adulte, les conséquences peuvent être les cancers et chez les nouveaux nés des  malformations.

Impact sur l’économie 

Aujourd’hui encore une grande partie des déchets plastiques est mise en décharge ainsi les dépenses  liés à la gestion est élevée. Les dispositifs de traitement doivent être très élaborés au niveau technologiques afin d’éviter au maximum une contamination sanitaire et environnemental.

Au regard de l’omniprésence des plastiques dans nos vie et leurs impact sur l’Humanité et l’environnement. Il est urgent pour l’Afrique de trouver des mode de consommation plus responsables de ces matériaux et des solutions viables de gestion des déchets plastiques pour un développement durable effectif.

Tagged with:

1 thought on “L’Afrique face aux déchets plastiques”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »